Accueil2022-06-22T14:13:18+02:00

Le risque d’incendie de forêt s’amplifie chaque année . Avec plus de 50 % du territoire occupé par des forêts, landes ou garrigues, le Gard est fortement concerné par ce risque. De fait, nous appelons chaque citoyen à la plus grande vigilance.

La combinaison du vent et des fortes chaleurs rend notre végétation sensible aux incendies. Marie-Françoise Lecaillon, Préfète du Gard rappelle que tout emploi du feu est strictement interdit du 15 juin au 15 septembre dans les massifs forestiers, les landes et les garrigues, et jusqu’à 200 mètres de ces espaces. Fumer est également interdit.

 Une carte de vigilance incendies de forêt, quotidiennement mise à jour du 15 juin au 15 septembre, est en ligne sur le site internet de la Préfecture du Gard et sur une application mobile et dans notre rubrique « communiqués ». Elle doit permettre à tous les citoyens, de connaître le niveau de risque afin d’adapter leurs pratiques en conséquence. Cette carte se caractérise par 3 niveaux de vigilance : jaune, orange et rouge. Le risque incendie de forêt est déterminé pour chacune des 8 zones météorologiques du département du Gard, en s’appuyant sur les données de Météo France. En complément, un arrêté préfectoral (pdf – 172.8ko) a été pris pour réglementer certains travaux et l’activité de bivouac. Les travaux concernés sont ceux qui, par échauffement (tronçonneuses, débroussailleuses), par rotation de pièces métalliques (broyeur, épareuse, moissonneuse batteuse, …) ou par production directe d’étincelles (disqueuse, meuleuse, …) peuvent générer des départs d’incendies.

L’arrêté prévoit des mesures progressives en fonction du niveau de vigilance : de la simple recommandation, à l’interdiction totale. Le bivouac sera interdit lors des périodes de vigilance orange et rouge.

Enfin, cet arrêté apporte des recommandations aux promeneurs. En vigilance « rouge », l’accès aux massifs forestiers n’est pas interdit, mais vivement déconseillé. En vigilance « orange », les sorties en matinée, quand le risque est plus faible, doivent être privilégiées.

Plus de la moitié des incendies de forêt sont d’origine accidentelle, avec une cause liée à des travaux dans la plupart des cas, réalisés par les particuliers ou professionnels !     Soyons tous acteurs de notre propre sécurité, et de la sécurité collective.

Dernières actualités

Le syndicat

Toutes les actualités

Nous connaître

Nous sommes un Syndicat Mixte de type fermé avec la compétence de Défense de la Forêt Contre l’Incendie (D.F.C.I) sur le massif forestier dit des « Garrigues »

Dix neuf communes et un établissement public de coopération intercommunale nous ont délégué leurs compétences en matière de D.F.C.I.
Un bassin de vie constitué de 205 788 habitants pour un territoire de 372,55 km² soit 37 200 Ha.

Organigramme

DELEGUES REPRESENTANTS DES COMMUNES ET EPCI MEMBRES

BERNISDélégué
Alexandre LAVAL
SuppléantFidéline VILLAIN
BEZOUCEDélégué
Michel TRIAIRE
SuppléantWilliam ROZIER
BOISSIERESDélégué
André MEYRONNET
SuppléantMarc FOUCON
CAVEIRACDélégué
Guillaume BARAGNON
SuppléantChristian ANDRE
CLARENSACDélégué
André OLIVE
SuppléantGilbert CHAUVET
GAJANDélégué
Jérémy POUDEVIGNE
SuppléantOlivier VEZINET
LA CALMETTEDélégué
Jean-Claude SKAFF
SuppléantGérard BLAIN
LA ROUVIEREDéléguéJérôme PHILIP
SuppléantSébastien GARCIA
LANGLADEDélégué
Alain VIALA
SuppléantPhilippe HERAULT
MARGUERITTESDélégué
Christian BLANCARD
SuppléantJean Pierre CATHEBRAS
MILHAUDDélégué
Jean Luc FRANCOIS
SuppléantPatrick COPPIETERS
NAGES ET SOLORGUESDélégué
Eric PESENTI
SuppléantHubert BARCELO
NIMESDélégué
Pascale VENTURINI
SuppléantChantal MAY
COMMUNAUTE DE COMMUNES C.C. DU PAYS DE SOMMIERESDélégué
Fabrice GRANIER
SuppléantJean ENGSTER
SAINT COME ET MARUEJOLSDélégué
Serge DURAND
SuppléantCécile TRIOULEYRE
SAINT DIONISYDélégué
Josée FAUQUET
SuppléantHélène BOUCHOT
SAINT GERVASYDélégué
Joël VINCENT
SuppléantFrédéric CILLER
UCHAUDDélégué
Jean Louis ANGLADA
SuppléantDavid LEROY
VERGEZEDélégué
Fabien GAVANON
SuppléantPierre CHOURY
VESTRIC ET CANDIACDélégué
Nathalie CALIA
SuppléantChristine FICHOT

Notre mission

Les forêts représentent un enjeu d’importance tant sur le plan économique (production, activités de plein air, tourisme) qu’environnemental (biodiversité, paysage, séquestration du carbone, protection des sols).
L’évolution climatique, notamment les sécheresses prononcées, accentue les risques d’incendie en zone méditerranéenne et soumet ces espaces à un aléa de plus en plus fort. La fréquence des incendies risque également de subir une augmentation significative compte tenu de facteurs tels que la déprise agricole, ou l’augmentation de la pression anthropique avec des risques de mise à feu accrus.

La prévention des incendies nécessite la mise en place d’équipements structurants implantés en cohérence avec un plan de massif.

Les équipements DFCI ne peuvent être efficaces et sécurisés qu’avec des travaux de normalisation et d’entretien régulier.
Ces équipements permettent, entre autre aux services de secours d’intervenir en sécurité.
En effet, seul le maintien d’un faible volume de combustible le long des pistes permet d’utiliser ces voies lors des incendies.

Pour résumer, notre mission à travers la gestion d’infrastructures, est de protéger le patrimoine forestier contre le risque d’éclosion de feux de forêt et de réduire les surfaces forestières parcourues par le feu, tout en sécurisant les ouvrages créés pour les services de secours.

Documents

Comptes rendus des conseils Syndicaux

Aller en haut